Entre la version 2012 et la 2013, voici le jeu des 7 erreurs : (Région de Limoges)

carte IGN 2013IGN2012

 

 

 

 

 

 

  1. Disparition du nom des forêts : c’est vrai que « Forêt de Fayat » gênait beaucoup! Et c’est bien plus intéressant d’avoir l’indication du nom de la rivière Ligoure ou Petite Briance avoisinante… (au fait, intitulé officiel de l’IGN : Institut National de l’Information Géographique et …Forestière!)
  2. Rétrécissement des éoliennes : Schtroumf alors!
  3. Mise en vert des SIV : ça change tout!
  4. Et abracadabra! Apparition de la R68C, qui commence au FL85. (grâce au relèvement du plafond au FL115)
  5. Apparition du plafond de la R68B, au FL85!
  6. Apparition de la TMA de Clermont, au FL85!

Et voilà, le spectacle est terminé!

Vous attendiez autre chose? Moi, oui. Mais il faudra attendre le prochain numéro…

 

L’erreur, c’est l’oubli de tous les points qui suivent, nous pénalisant à chaque vol :

  • Des repères vraiment utiles en vol à vue, qui frappent l’oeil des pilotes, mais pas celui des spécialistes de l’IGN : carrières, usines, tour-relais telecom. Cherchez l’usine géante de Saillat, la tour telecom de Boisseuil, les carrières qui définissent les points de report WA et SA de Limoges. (un comble!)
  • Des informations vraiment utiles en vol : fréquence des zones militaires pénétrables, points d’entrée VFR des CTR. Cherchez la fréquence Cognac Approche, les points Sierra, Echo, Whiskey sur la carte…
  • Des couleurs enfin visibles pour les grandes routes, pour sortir de ce marron-mauve illisible, identique à tout le réseau routier.
  • Des informations pratiques que même la Cartabossy (deux fois + petite) a su intégrer : fréquences ATIS, circuits de piste, piste préférentielle.
  • Et rêvons : Trajectoires IFR schématisées en basse couche : points de report IFR, circuits d’attente, approches. Avez-vous conscience qu’en ballade entre Châlus et Ladignac à 3700 ft, vous êtes en plein dans le circuit d’attente des avions de ligne arrivant par le sud? Sur la carte, rien… et pas d’obligation radio. Voir page 6 sur ce document.

Avec des symboles et des couleurs bien adaptés, la carte pourrait être bien plus riche. Ce qui nous éviterait de jouer en vol le numéro de contorsioniste-jongleur, qui nous fait passer de la carte IGN à celle du SIA, en passant par la VAC et le complément aux cartes du SIA, quand ce n’est pas la Cartabossy in fine. Dans un espace de moins d’un mètre de large!

Les concepteurs d’AirnavigationPro sur iPad l’ont bien compris, proposant en surimpression sur le fond de carte IGN les points d’entrée des CTR, et en laissant le choix de permuter entre l’IGN, la Cartabossy et les VAC en un clin d’oeil.

 

Dernière erreur, mais de taille et plutôt grave :SUP AIP CASEX

Errare humanum est, perseverare diabolicum

Plusieurs fois dans l’année, l’Armée de l’Air organise des exercices d’importance dans le périmètre des zones R68, entre Limoges, Clermont, Aurillac et Montluçon. Ces exercices posent trois problèmes aux pilotes, le dernier lié à la carte IGN :

1° difficulté : L’info n’est disponible que via le SUP AIP, média peu convivial. Les Notam se bornant à signaler l’exercice sur les aérodromes concernés.

2° difficulté : Les limites verticales vont du sol jusqu’au FL195! Il n’est donc pas question lors de ces journées de voler comme d’habitude en-dessous des R68.

3° difficulté : Les limites latérales de ces exercices sont la totalité des R68. Or, la carte IGN ne les mentionne pas toutes, car certaines ont un plancher qui débute au-dessus du plafond de la carte!

On pensait le problème résolu avec l’édition 2013. Peine perdue! La R68 E commence au FL115 alors que les infos de la carte culminent au FL115. A un cheveu près, la zone apparaissait. A un cheveu près, on pouvait éviter des risques de collision…

Gare aux pilotes qui circulent entre Brive et Aurillac sans carte au 1/1000000° (SIA ou Cartabossy). La fausse sécurité d’une carte au 1/500000° à jour avec un plafond relevé ne les prémunira pas d’une infraction et d’un risque grave mais involontaire. Les contrôleurs des SIV Limoges, Rodez et Clermont vont continuer à s’arracher les cheveux! Et les militaires voir des cibles imprévues…

Ci-dessous, la nouvelle carte avec la R68 C bien représentée. Mais il manque la R68 E au Sud, pourtant bien présente sur la carte du SUP AIP ci-contre.

ZONE D'AURILLAC

 ZRT Mica